Accueil

 

Généalogie GUIBERT-LANTOINE

Histoire de nos deux familles

Les blasons sont réalisés par moi meme avec le logiciel généheral 5 de Mme DE PAS ségolene

http://www.genheral.com/

GUIBERT-ANTHOEN

 

Généalogies réalisées à partir des travaux de Monsieur André de MIOL-FLAVARD (historien ayant édité une étude en 1960), de Monsieur Patrick CHEVILLOTTE (chirurgien au Creusot, étude publiée en 1997) et de Monsieur André JOUVE de GUIBERT(réléves d'actes d'état civils de la Ville de Flassan 1792-1906) de Monsieur Claude GUIBERT DE LA TOUR(fonds de la broise au chateau de desertines mayenne)bms des communes citées.d'hozier,la chesnaie desbois,st allais,les dossiers bleus.GHC pour les branches antillaises.michel PELE.ivan LEPLUMEY.yvon CORFA.jacques

CALOP.marcelle RODRIGUEZ.yann QUEMERAIS.gernot MUELLER.yann JUBAN.Mrs ANTHOINE Cyril,ANTHOEN Eric.marcelle RODRIGUEZ.MARISE LANTOINE.

Neuville sur Oise
Les Hayes
TOUR BUSSY
Laumone Cherrueix
Launay Guibert
CHATEAU DE PESSELIERES

GUIBERT,

Famille angevine venue à DOL avec Louis DU BELLAY, abbé de Saint-Florent de Saumur et prieur commendataire du prieuré de l'Abbaye sous DOL, neveu de Jean DU BELLAY, évêque de Poitiers.

Jehan GUIBERT, procureur de l'Abbaye sous DOL, père de Guillaume sénéchal De DOL, Robert co-sénéchal De DOL et conseiller du roi et Jean François dont descendance.

Les GUIBERT dolois parmi les feudataires dolois au XV eme siècle. (propriétaires de fiefs c à d terres noble) dans les montres pour l'évêché de DOL en juin 1480 et les reformation de 1478 - 1513.

En 1478, A Carfantin, Guillaume GUIBERT, fils de Jean, fief Le Chesne, maison noble. Raoul GUIBERT, est métayer de la Cruex en l'Abbaye près DOL.

En 1478 la métairie noble de Mabouet appartient au prieur de l'abbaye et la maison appartient à Jehan GUIBERT, fils de Raoul, métayer d'icelle.

Guillaume GUYBERT fils Jehan GUYBERT qui demeurait à DOL et payait taille tient en icelle paroisse de Carfantain, le Chesne contenant 20 journaux de terre qui est maison noble. Il est trouvé par enquête que Jehan GUIBERT paya la taillée à DOL pource que se marchandait et usait de bourse coutumière. Item ledit GUYBERT tient en icelle paroisse Launay-Begasse par raison de sa femme qui est gentilhomme et est le lieu noble qui ne contient que 14 journaux de terre. Item tient ledit GUYBERT en icelle paroisse la métairie de la Crochardière contenant 10 journaux de terre et y tient métayers Thomas et Jehan BONGENDRE son fils ne savent rien ceux trésoriers et paroissiens que ledit lieu soit noble mais de tous temps est en possession d'exemption, en 1478. En 1513 lors des réformation on trouve Marguerite Montereul, la dite Marguerite MONTEREUL demoiselle, possède le manoir de Launay Bégase, la ditte Marguerite veuve de Thomas DU PONT, et avant femme de Guillaume GUYBERT, comme aussi la métairie de la Crochardière. A DOL, pour la paroisse de l'Abbaye, il n'existe qu'un seul feudataire, Jehan GUIBERT, archer en brigandine pour 30 L.

En 1480, à DOL, dans la liste des feudataires (teneurs de fief) des Evêchés de Saint-Malo et DOL, Jehan GUIBERT (30 livres de revenu), remplacé par son fils Raoul : porteur d'une brigandine, comparaît en archer. Robert GUIBERT, mineur : porteur d'une brigandine, comparaît armé d'une jusarme.

En 1513, à Carfantain, Marguerite MONTEREUL demoiselle, possède le manoir de Launay, laditte Marguerite veuve de Thomas DU PONT, et avant femme de Guillaume GUYBERT, comme aussi la métairie de la Crochardière. Arthur de MARGAT et Michelle GUYBERT, sa femme qui possèdent la métairie du Chesne en Carfantain.

GUIBERT De La ROSTIDE (De).

D'azur, au gui de chêne fleuri d'or, accompagné de trois étoiles du même.

Couronne de marquis. Supports : deux griffons.

Famille d'origine chevaleresque, originaire de Touraine, qui, à la fin du onzième siècle, vint s'établir en Provence , et de là à Beaucaire, en Languedoc, où elle subsiste de nos jours. La filiation de cette famille est établie par titres depuis Augier de GUIBERT, chevalier, qui, le 19 décembre 1309, prêta foi et hommage au roi Robert, ainsi qu'il est prouvé dans les preuves faites à Malte en 1611, par Bernard de GUIBERT de la Rostide , qui lui-même est compris dans les preuves de Marie-Charlotte et Thérèse de GUIBERT de la Rostide, reçues, le 18 avril 1778 , chanoinesses-comtesses du chapitre noble et régulier de de Notre-Dame de Coyse, en l'Argentière. Cette maison a été maintenue par M. de Bezons, le 4 septembre 1669. Jérôme-Marie-Augustin de GUIBERT obtint, le 23 mars 1770 , le titre de marquis, par lettre close, en considération du même titre dont avait joui un de ses ancêtres. La branche cadette a fourni un lieutenant - général, cordon rouge, gouverneur des Invalides, un maréchal de camp, auteur de la Tactique, etc. Elle a le titre de comte.

le vaudore
manoir de la saudraye
vaubonne
chateau de pesselieres
chateau de pesselieres
chateau de chantereine
chateau de bussy
FERME DE BUSSY GENITOY